Verbouwingen
IMG_1298

[FR]

Le bâtiment du Globe Aroma est actuellement en cours de transformation. Rendre la maison d’art aussi résistante que possible à la corona, mais aussi donner aux espaces communs l’amour et le rafraîchissement qu’ils méritent après des années de travail acharné pour notre communauté.
Sous la devise « ne jamais gaspiller une crise », le personnel et les bénévoles de Globe Aroma ont travaillé dur depuis la fin mai pour nettoyer, remorquer et bien plus encore. Lorsque nous sommes revenus du confinement, nous avons remarqué, d’une part, que nous avions beaucoup de travail devant nous si nous voulions ouvrir la maison en toute sécurité pour nos visiteurs, mais d’autre part, avec un regard neuf après quelques mois d’absence, nous avons pu constater que nos espaces communs, qui travaillent dur, avaient besoin d’un peu d’attention et d’amour.
Ces derniers mois, nous avons beaucoup rangé et nettoyé, rapiécé les fenêtres, donné un coup de peinture aux murs, chassé les souris et même installé un nouveau chauffage au deuxième étage. Mais nous sommes toujours occupés : nous installons une nouvelle cuisine, nous réorganisons les matériaux pour permettre un meilleur accès et nous pensons à un meilleur espace de stockage pour les œuvres de nos artistes (afin de pouvoir démarrer le projet « Learning to say goodbye »).
En attendant, nous ne restons certainement pas inactifs : Art for All retrouve lentement mais sûrement ses marques, avec le chorégraphe Ahilan Ratnamohan, nous travaillons sur une nouvelle performance et notre programme de résidence en collaboration avec GC De Platoo a débuté avec nos experts en mode Tony Degli, Salimata Conde et Octavio Alavo comme premiers résidents.
En attendant, nous attendons avec impatience une réouverture progressive. Dans le courant du mois d’octobre, nous espérons rouvrir la salle de répétition pour les musiciens en toute sécurité. Ensuite, avec les artistes, les amateurs d’art et notre réseau de solidarité, nous chercherons un nouvel avenir pour de nombreuses œuvres laissées dans nos ateliers, sous le titre  » Learning to say goodbye « .